Que veut-on vraiment ? …

Rachelle_Simoneau2-1024x683.jpg

Copyright photo : Rachelle Simoneau

Voici une question qui fait peur à beaucoup de monde. Dans notre société actuelle, moderne, high tech, tout est fait pour nous « simplifier la vie », pour nous rendre plus « productifs », plus rapides, plus plus plus….

Mais au final, moins de temps réellement pour soi, la tête dans le guidon, on ne se pose pas vraiment cette question pour le peu existentielle. On a tous des tas de réponses à rétorquer à cette question !

« Je veux une belle voiture », « je veux le centre de gravité de Nicki Minaj », « je veux pleins d’argent », « je veux couler mon Boss dans du béton et le jeter dans le canal Saint Martin ( et vu qu’on vient de le nettoyer, on ne retrouvera pas le corps avant une dizaines d’années…) »

Mais au final, on ne répond pas… la question n’étant pas « que veux-t-on ? » mais « que veux-t-on Vraiment !? » et pouvoir réellement y répondre demande de s’arrêter (si si je vous assure c’est possible), et d’aller fouiller, déblayer, voir creuser au fond de soi, mais si, le soi ! Vous savez ?! Cette personne qui est toujours là à vouloir s’exprimer, un peu comme l’élève du 1er rang qui a la réponse et qui lève le doigt à s’en décrocher le bras, mais à qui au final la maitresse ne donne jamais la parole…

Et bien la maitresse, c’est vous, sauf que là, l’élève, c’est vous également !Et si au final, la réponse se cachait dans les choses simples … qu’est-ce qui, au milieu de tout ce stress quotidien, ce brouhaha de connecting people et ce matérialisme consumériste, réussi à égayer votre petit cœur ? Pour vous aider, voici des petites choses qui, à moi, me font beaucoup de bien :

  • Lire mon Flow ou mon Happinez dans un bain, dans lequel j’ai versé des huiles essentielles et un mélange de plantes séchées.
  • Boire un chocolat chaud dans mon canapé, lovée dans mon plaid polaire alors que gronde le tonnerre dehors et que la pluie balaye le sol.
  • Me réveiller un matin à la campagne, avec le chant des oiseaux et un petit faisceau de lumière divine qui passe à travers les volets de bois.
  • Prendre 30 minutes que je n’ai pas dans la journée, et boire un jus d’oranges pressées en terrasse au soleil.
  • Passer une heure à me pomponner alors que je ne sors pas, juste pour que mon chéri me dise « oh t’es belle ! » avec des étoiles dans les yeux, et répondre « ah bon ?! j’ai pourtant enfilé le premier truc de mon dressing… ».

Au final, je me rends compte que ma liste est interminable et ça me rassure, je trouve même l’exercice amusant et très gratifiant.

A vous de faire votre happy list ! Il est primordial de s’écouter, afin de pouvoir prendre soin de soi, pour ensuite pouvoir mieux prendre soin des autres…car vous êtes précieux.

Lorsque John Lennon avait 5 ans, à l’école on lui a demandé :

  • Que veux tu quand tu seras grand ?
  • Il a répondu « Etre heureux ! »
  • Ils lui ont dit « tu n’as pas compris la question ! »
  • Il a répondu « Vous n’avez pas compris la vie… »